La boite de conserve


La boite de conserve est maintenant très répandue dans notre mode de vie. Faisons un peu le point sur ce qui se cache derrière.


Commençons par un peu d'histoire : Derrière la boite de conserve se cache une technique inventée par Nicola Appert en 1795. Ce cuisinier français donne du coup son nom à cette technique : l'Appertisation




La technique consiste à placer les aliment à une température supérieure à 100 ° (chaque aliment à sa température) et on les conditionne hermétiquement aux liquides, au gaz et aux microbes.


Pour être précis, chaque aliment dépend d'un compte temps/température pour être mis en conserve.


Après cette précuisson, blanchiment ou pochade, les aliments sont emboités. Le contenant peut être en métal ou en verre.





Toutefois pour protéger les aliments contre les chocs, On ajoute un liquide souvent de l'eau ou de l'huile. Le liquide permet aussi de faciliter le transfert de chaleur.


Dernier avantage de ce liquide, il permet de vérifier de l'étanchéité des boites.


Inconvénients du procédé

- Perte des vitamines et autres minéraux hydrosolubles.

- Richesse en sel du liquide d'enrobage (N'hésitez pas à rincer les aliments quand c'est possible exemple les haricots)

- Perte en Vitamine C sensibles à la chaleur et qui plus est aussi hydrosolubles


Avantages du procédé

- Facilité de stockage

- Amélioration de la digestibilité des aliments :

- Hydrolyse de l'amidon

- Ramolissement des fibres

- Augmentation du coefficient utilisation digestives des protéine.


Je vous conseillais rincer les aliments. Vous pouvez toutefois utiliser ce liquide si vous faites une sauce de façon à récupérer les nutriments hydrosolubles.



27 vues0 commentaire